Hello ! C’est nous, les cookies Baouw. Nous sommes indispensables au bon fonctionnement de ta commande et nous améliorons ton confort de surf sur la toile. Tu veux bien nous accepter ? Promis, nous sommes délicieux, bio et… sans gluten, bien sûr ! ;) plus d'informations
Livraison offerte dès 45 € d'achat • 70 € : 3 barres Sarrasin-Cajou-Olive de Kalamata offertes • 120 € : Un baume secours Tingerlaat • 200 € : L'ensemble de notre gamme Barres offerte (offres cumulables)
fr
fr en es
Le Blog Baouw

Voile : Stan Thuret, 11e de la Normandy Channel Race

Stan Thuret, tu le connais !
 C’est notre Baouwer navigateur dont nous avions déjà parlé dans nos précédents articles (lire aussi : Le renforcement musculaire des navigateurs). 
 
Stan a franchi la ligne d'arrivée de la Normandy Channel Race dimanche 20 septembre 2020 au matin, une course à voile en double d’environ 1000 milles (1852 km) en Manche, mer Celtique et mer d’Irlande. Le tout bouclé en 6 jours, 27 minutes et 45 secondes avec son équipier Nicolas d’Estais. Le duo termine à la 11e place à Caen.   
 
 
Stan Thuret et son équipier Nicolas d'Estais 
Photo © Everial Sailling Team
 
Le  départ de cette 11e édition de la Normandy Channel Race a été donné le dimanche 13 septembre à 19 heures en baie de Ouistrehan à Caen avec un total d’environ 400 participants.
 
Marie : Comment s’est déroulée ta course Stan  ?    
 
Stan Thuret : C’était une course en double, la seule du championnat Class40 de l'année à cause du Covid. J'étais très content d'avoir navigué avec Nicolas d'Estais car on a été très complémentaires et on s'est bien amusé. 
Nous avons passé le phare irlandais en tête de la course, mais à la re-descente il y avait une forte tempête, le vent était à contre courant dans la Manche, avec des rafales à 40 noeuds et 5 mètres de creux. Les conditions nous ont incités à préserver le bateau et nous abriter. Moi, je m’occupais plutôt de la météo et des voiles et Nico était davantage centré sur la navigation et la tactique. Nous en ressortons construits car nous avons beaucoup échangé pour apprendre à mieux gérer ce bateau qui est un gros bateau pour nous ! 
 
Marie : Es-tu satisfait de ton résultat ?   
 
Stan Thuret : Oui, je suis satisfait, nous terminons 11e avec le sentiment d'avoir bien régaté en bons marins ! Pour notre première course officielle en Class40 cette année, on a prouvé qu'on pouvait aller titiller les meilleurs quand les conditions nous le permettaient et c'était vraiment chouette et génial de passer en tête l'Irlande. On a besoin de trouver les limites de ce bateau quand la mer est très forte. Nous avons pris une bonne décision en nous arrêtant car parfois il faut savoir s'écouter. Ça fait partie de la vie de marin de faire des choix et je l'assume complètement.  Cette course était très positive, nous sommes super heureux d'arriver enfin à Caen !
 
 
  Photo © Everial Sailling Team
 
Marie : Comment se déroulent tes journées pendant 6 jours ? 
 
Stan Thuret : C'est assez intense. La vie du navigateur c'est : regarder ses voiles, regarder la météo, toujours rechercher de la vitesse et être attentif aux changements. Car la météo change vite et il faut être opportun sur les changements de vent. Même la nuit, nous sommes actifs, nous nous relayons et il y a toujours quelqu'un à la barre, si l'autre se repose un peu. Parfois, il y a des moments moins actifs et nous en profitons pour dormir un peu car nous avons très peu de sommeil. Au bout de 2 jours j'avais déjà des hallucinations auditives donc il faut faire attention. Attention également à ce qu'on mange, éviter les produits trop sucrés pour ne pas avoir de pic de glycémie et être fatigué par la suite ! Il faut faire attention à tout ça. C'est vrai que les gens ne se rendent pas trop compte de l'effort qu'il y a à fournir, aussi bien physiquement que mentalement. Il faut toujours être dans le coup et être en veille pour être à 100% de la performance du bateau. 
 
Marie : Justement, tu évoques la nutrition. Comment fais-tu pour t’alimenter sur le bateau ?
 
Stan Thuret : J'emmène des produits faciles à cuisiner et des barres énergétiques et purées Baouw pour avoir de la bonne énergie ! Vous pouvez retrouver ma vidéo sur mon ravitaillement en mer ci-dessous, je pense que ça peut vous inspirer. Car on gagne tous à bien s'alimenter, que ce soit au quotidien ou pendant l'effort, en sport." • 
 
Retrouve ci-dessous  la vidéo de Stan Thuret sur son ravitaillement pendant ces 6 jours de course : 
 
 
 
 
Propos recueillis par Marie Perrier, responsable Athlètes chez Baouw, et elle-même athlète trail running Hoka
 
Photo Image en bandeau et en vignette © Stan Thuret
Découvre notre nouveauté été 2020 : Sarrasin - Cajou - Olive de Kalamata, notre barre apéro super saine... Comme un air de bord de mer  ! 
 
© Antoine Mesnage
 
Article précédent
Article suivant
par SuperAdmin SuperAdmin le 24 sept. 2020 à 09h10

Rejoins la famille Baouw

#baouwers
Tu veux profiter d’offres exclusives et des conseils Baouw ? Inscris-toi à la newsletter ! Je coche tous les sujets qui m’intéressent.
Je m'inscris

Livraison Offerte dès 45 € d'achat en France et Belgique

Paiement sécurisé

Livraisonen France et en Europe