L'équilibre acido-basique

L'équilibre acido-basique

Ton alimentation, ton mode de vie, ton niveau de stress, la pollution : tous ces facteurs ont des effets directs sur ton équilibre acido-basique. Or, ta santé globale dépend de l’aptitude de ton organisme à maintenir cet équilibre, en permanence bousculé, notamment par l’alimentation moderne, hautement acidifiante. 

L’éclairage de Benoit Nave, nutritionniste Baouw.

 

Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

La balance entre l’acidité et l’alcalinité du corps. Déterminé par la mesure du PH sanguin qui est reflété par le pH urinaire que l'on peut mesurer aisément, cet équilibre qui se situe dans une fourchette assez étroite est directement influencé par notre mode de vie (alimentation, pratique sportive).

 

Comment adapter son alimentation ?

Il faut privilégier les aliments alcalinisant : fruits et légumes dans leur majorité (à part quelques rares exceptions, comme la prune), herbes aromatiques, fruits secs, épices. C’est pour cette raison que les produits Baouw en sont gorgés. Et éviter les éléments les plus acidifiants : le sucre raffiné, les produits transformés, la viande (rouge notamment). C’est aussi l’une des raisons pour laquelle nous avons choisi de ne pas mettre de céréales dans nos barres. Tes Baouw sont alcalines pour venir « tamponner » l’acidification du corps par l’effort physique.

 

Quels sont les risques d’un déséquilibre acido-basique ?

Le principal ? Une déminéralisation. Lorsque l’on est en déséquilibre chronique, quand on est en acidose perpétuellement, le corps va puiser dans ses minéraux type magnésium, calcium, potassium qui sont des molécules neutralisantes. 

Le risque est d’autant plus grand pour les sportifs car l’équilibre des minéraux est important lors de la contraction musculaire. Un corps en état d’acidose va développer plus facilement des phénomènes comme les crampes ou des problèmes de contractures.

 

Comment pallier une acidose, en plus de ré-équilibrer son alimentation ?

Pour déterminer si le corps est en état d’acidose, il faut tester  les urines le matin avec un papier pH. Si elles sont acides, il faut d’abord essayer de modifier son alimentation. Si le pH se situe à 5,5 ou 6, on peut tamponner l’acidité avec des sels minéraux sous forme de citrates, pour donner un coup de pouce.

 

Le sport est un facteur acidifiant pour le corps, comment le préserver ?

La pratique intensive du sport a des effets acidifiants, alors qu’un sport doux et modéré favorise l’alcalinisation. Le sportif peut tamponner cet effet en évitant de consommer des produits acidifiants. Pour s’hydrater, le choix d’une eau alcalinisante bicarbonatée (type Saint-Yorre) semble tout à fait judicieux. Les produits Baouw sont fabriqués à partir de fruits, de légumes, d’oléagineux, de plantes et d’épices qui respectent tout à fait l’équilibre acido-basique du corps donc les utiliser en phase de récupération est une bonne idée. •

 

Au quotidien

- Le vin rouge alcalinisant, plutôt que la bière acidifiante

- Le thé vert plutôt que le thé noir

- Les épices et aromatiques pour assaisonner plutôt que le sel, le sucre (thym, coriandre, menthe, cannelle, gingembre, piment de Cayenne…)

- Les raisins secs plutôt que les cacahuètes…

 

 

 

Un jus de citron dans un peu d’eau le matin, à jeun, et te voilà déjà bien parti pour l’équilibre ! Car oui, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces fruits-santé sont alcalinisants (on dit aussi « basifiants ») et non acidifiants.

 

 

 

 

Toutes les news