Le "Vegan"

Le "Vegan"

Le Véganisme est tout d’abord un mode de vie, avant d’être un aspect relatif à la nutrition. Les « vegan » sont les personnes ayant fait le choix de limiter l’impact, direct et indirect, de leur consommation sur les animaux. Aujourd’hui nous trouvons de plus en plus de produits dits « Vegan », ce qui certifie qu’ils ne sont pas testés sur des animaux et qu’ils ne contiennent aucune matière ou sous matière d’origine animale. Mais au-delà de la cause animale, le Vegan offre un réel avantage pour les sportifs, nous avons interrogé notre chef nutritionniste Benoît Nave:

La plus-value pour les sportifs résultant du fait qu’il n’y a aucun ingrédient d’origine animale, c’est qu’il n’y a aucune de trace de lait, de protéine de lait, ni même de petit lait.

Qui dit pas de lait, dit pas de lactose ; pourtant dans la plupart des aliments, notamment des barres, à destination des sportifs, on retrouve des protéines de lait (« Whey ») ou simplement des ingrédients qui contiennent du lactose à cause de la transformation industrielle.

Le lactose, qu’est-ce que c’est ?

Le lactose est le principal glucide du lait. Il n’est pas absorbé directement par l’organisme car il doit être métabolisé par une enzyme appelée lactase pour que celui-ci soit digéré. Cependant cette enzyme est fabriquée uniquement par les bébés de toutes les espèces mammifères et par seulement environ 25% de la population adulte. De plus, à l’âge adulte l’activité de la lactase est réduite à 90%.

Ne pas bien digérer le lait n’est donc ni une maladie ni une anomalie, mais plutôt une règle chez tous les mammifères et chez l’espèce humaine. Il ne faut cependant pas confondre ceci avec l’allergie au lait, qui elle, est un dérèglement immunitaire face à l’absorption de protéines de lait.

Dans ce cas, comment digère-t-on le lactose en l’absence de lactase ? Le lactose est décomposé par une bactérie dans le gros intestin, un procédé qui cause des ballonnements, flatulences et gênes abdominales.

 

Un peu d’histoire :

Prenons le postulat de l’homme du paléolithique : l’apparition des premiers hommes il y a environ 2,5 millions d’années, homo habilis ; puis l’apparition de notre espèce il y a environ 200 000 ans, l’Homo Sapiens : Les chasseurs-cueilleurs du paléolithique avaient des besoins nutritionnels adaptés à la nourriture disponible. Pourtant on remarque que, malgré des milliers d'années de développement de l'agriculture et des changements d’habitudes aussi bien alimentaires que de style de vie, les besoins nutritionnels de notre espèce actuelle diffèrent peu.

En effet, notre corps et notre métabolisme n’ont que très peu évolué : si l’on rapporte la période d’évolution du genre humain depuis son origine à une seule année, c’est comme si l’homme s’était mis à boire du lait il y a seulement 24 heures, ce qui pourrait expliquer le sevrage du lactose chez 75% des adultes!

 

Quelle conséquence chez Baouw! ?

Vous l’avez compris, nos barres ne contiennent aucun ingrédient d’origine animale, et sont donc considérées Vegan !

 La question du lactose ne se pose donc pas pour nos barres ; elles assurent ainsi un confort de digestion, en particulier pour les efforts de longue durée.  C’est primordial, car la digestion est un sujet sensible chez les sportifs, et elle est souvent le principal facteur d’abandon sur des compétitions longues. Vous n’avez qu’à interviewer les « non-finisher » d’un trail ou d’un marathon pour vous en rendre compte !

 

Finalement, au-delà de cette problématique qui se pose pour les sportifs, nos produits plaisent aussi à tous ceux qui consomment « Vegan » pour une question d’éthique : nos barres permettent de trouver un encas sain, tout en évitant tout type d’ingrédient d’origine animale.

En un mot, chez Baouw! tout le monde y trouve donc son compte : sportifs, « vegan », et amateurs du bon goût !

Toutes les news