Hello ! C’est nous, les cookies Baouw. Nous sommes indispensables au bon fonctionnement de ta commande et nous améliorons ton confort de surf sur la toile. Tu veux bien nous accepter ? Promis, nous sommes délicieux, bio et… sans gluten, bien sûr ! ;) plus d'informations
Livraison offerte dès 45 € d'achat • 70 € : 3 barres Sarrasin-Cajou-Olive de Kalamata offertes • 120 € : Un baume secours Tingerlaat • 200 € : L'ensemble de notre gamme Barres offerte (offres cumulables)
fr
fr en es
Le Blog Baouw

Nicolas Martin - Trailer Team Hoka One One


patrick bringer, une rencontre qui fera de nicolas martin l'un des meilleurs trailers du monde !

Né en 1986, Nicolas Martin grandit en moyenne montagne aux confins du Sud Isère. Après avoir débuté par le football jusqu’à ses 15 ans, c’est en accompagnant son cousin qu’il découvre la pratique du Trail-running et y prend goût.
Durant plusieurs années, il pratique - pour le plaisir - sa nouvelle passion. Amoureux de la nature, c’est dans ces espaces qu’il se sent le mieux.
En 2010, à la suite d’une rencontre avec Patrick Bringer, son entraineur actuel, il se tourne vers une démarche professionnelle. Débute alors pour ce pilier de l'équipe de France un palmarès que plus d'un lui envie !
 

2018

2019
  • 5e des championnats du monde du trail et champion du monde par équipe
  • Vainqueur du Trail Drôme (course de sélection pour les Mondiaux de traiil)
  • 3e du Trail du Ventoux
2020 
 Nicolas Martin lors du Golden Trail Championship 2020.
 

Pour le trailer de la Team Hoka One One, la nutrition est indispensable pour performer dans la pratique trail.

  
« En compétition, la nutrition n'est pas magique mais c'est elle qui permet un maintien de la performance au fil des heures. Je lui accorde une réelle importance. Je suis rigoureux dans la préparation des compétitions mais, dans la vie de tous les jours, je m'offre plus de lâcher-prise. J'essaye simplement d'avoir une base saine et m'accorde quelques plaisirs pour le soutien "mental".»
 

Baouw : Mais quel type de nutrition pour performer ? Le bio, le naturel est-ce important pour toi ?  
 
Nicolas Martin : « J’ai la chance de vivre à la campagne et d’avoir un jardin donc je pense que je suis plus sensible que la moyenne au sujet !
Je privilégie le maximum d'aliments non transformés, j’aime cuisiner. Mon lieu de vie fait que j’ai tendance à être proche de la nature et à donc essayer de consommer un maximum de produits locaux.
Je cuisine régulièrement des repas avec des aliments qui proviennent presque tous de mon jardin, de la forêt environnante ou de la ferme voisine. Je consomme le maximum d'aliments bruts. Je ne suis pas strictement végétarien mais je me limite en viande. Je mange celle que je chasse et celle produite par mon ami agriculteur.
La base de mon alimentation, c'est les fruits, les légumes, les légumineuses, les féculents et le fromage (mon péché mignon) ! Mais attention pour le fromage, je le consomme aussi local ou en provenance de terroirs de qualité comme le Beaufort ou l'Abondance. »
 
Baouw : Arrives-tu à garder une alimentation saine lors de tes déplacements en stage ou compétitions ?
 
Nicolas Martin : « J'essaye de ne pas faire n'importe quoi mais je ne suis pas un angoissé du sujet. Pour moi, l'alimentation, c'est comme l'entraînement. Ce ne sont pas des repas ou des séances prises de manière isolé(e)s qui comptent. C'est l'ensemble et la cohérence qui donnent des effets positifs ou négatifs.
Globalement, dans le milieu des sports d'endurance, les coureurs s'alimentent bien donc partager des stages avec les copains et bien manger n'est pas trop compliqué. Pour les courses, si je le peux, j'essaye de pouvoir cuisiner moi-même.»
 

Baouw : Nico, quel est ton rapport avec la nature ?  

 
Nicolas Martin : « Je passe un temps non négligeable dehors pour m'entrainer mais aussi pour me promener. J'aime réellement être dehors, observer la nature et mesurer la chance immense de vivre dans des endroits encore relativement préservés.
Je crois que les événements récents donnent encore une nouvelle mesure à ces choix de vie.
Là où je vis, tu es obligé d'aimer la nature, elle est partie intégrante du quotidien. Je peux observer des animaux depuis mon balcon, j'ai une vue panoramique sur le Vercors.
En ce moment, c'est l'automne et c'est ma saison préférée avec une ambiance indescriptible dans les forêts. Bref, j'ai cette chance d'aimer ce qui ne s'achète pas ! »

 

 


 
 

Nico Martin, pourquoi avoir choisi la nutrition Baouw pour tes trails ?

« J'ai choisi Baouw avant tout pour les valeurs qui sont portées par les produits. Des produits sains, bio qui essayent de faire au mieux pour protéger la santé des individus et l'environnement.  
Il me semble important d'être en accord avec nos valeurs dans le choix de nos partenaires et Baouw s'intègre parfaitement dans cette vision.
J'invite les gens à être rigoureux dans la gestion de leur nutrition car c'est un pilier de la performance mais surtout de la santé. Or, Baouw prend soin de ta santé ! »

 

Plutôt barre ou compote énergétique ?  

« C'est vraiment dépendant des températures, des moments de la consommation des produits ... Dans ma pratique sportive (formats de course de 2-5h), je suis plutôt purée car la texture est plus adaptée à l'intensité de la course. J'aime bien la version patate douce qui est assez originale. »

NICOlas MARTIN, 9E du golden trail championship !

 Les meilleurs trailers du monde se sont retrouvés du 28 octobre au 1er novembre aux Açores. Une course de 4 étapes pleine de rebondissements. 
 
Nicolas Martin nous partage son expérience de course.  
 
«Un événement presque inattendu, vu le contexte de cette saison ! Chapeau aux organisateurs d'avoir réussi à rassembler un tel plateau en cette année 2020 si particulière.
Ce fût LA course de la saison sans la moindre discussion possible. J'ai énormément apprécié le format, avec le recul (même si pendant la course, ce fût très dur physiquement et mentalement).
En plus, l'ambiance était vraiment parfaite. Je ne connais pas suffisamment les autres sports pour juger mais nous avons la chance de vivre un sport avec une saine concurrence.
La plupart des repas ont été pris en commun ce qui permet de découvrir de nouvelles personnes même si ma maitrise approximative de la langue de Shakespeare limite les échanges !
 
Au plan purement sportif, j'ai rempli l'objectif que je m'étais fixé avec le top 10 ! Bien entendu, je rêvais secrètement de faire mieux mais objectivement, je n'avais pas les jambes pour me hisser plus haut sur cette épreuve. Quand on finit 3 fois 9e sur 4 étapes, il y a une forme de logique à terminer 9e du général !
À chaque étape hormis la première, je suis remonté à la 9e position en ayant toujours les 8 mêmes coureurs devant moi. On va dire que c'est un résultat motivant. Il est assez bénéfique pour en tirer de la satisfaction et suffisamment frustrant pour viser plus haut en 2021 !
À mon âge, il devient parfois compliqué de garder la motivation des plus jeunes et ce genre d'événement donne un bon coup de boost ! »
 
Propos recueillis par Mathurin Spriet, responsable communication, événementiel et athlètes chez Baouw.  
 
Découvre la Baouw préférée de Nico !
 
 
 
 
Article précédent
Article suivant
par SuperAdmin SuperAdmin le 03 nov. 2020 à 09h10

Rejoins la famille Baouw

#baouwers
Tu veux profiter d’offres exclusives et des conseils Baouw ? Inscris-toi à la newsletter ! Je coche tous les sujets qui m’intéressent.
Je m'inscris

Livraison Offerte dès 45 € d'achat en France et Belgique

Paiement sécurisé

Livraisonen France et en Europe