Hello ! C’est nous, les cookies Baouw. Nous sommes indispensables au bon fonctionnement de ta commande et nous améliorons ton confort de surf sur la toile. Tu veux bien nous accepter ? Promis, nous sommes délicieux, bio et… sans gluten, bien sûr ! ;) plus d'informations
Livraison offerte dès 35 € d'achat • 70 € : 3 purées de notre gamme offertes • 100 € : formation Nutrition offerte (e-learning) • 200 € : 9 purées de notre gamme offertes • 300 € : 20 purées Poire-Pomme-Menthe offertes (offres cumulables)
fr
fr en es
Le Blog Baouw

Coronavirus : 5 conseils pour se motiver sans compétition

Trail running, marathon, cyclisme, triathlon : de nombreux événements ont été annulés cet été 2020, pour cause de coronavirus. Si le déconfinement nous a rendu la liberté de nous entraîner, les compétitions ont, elles, été reportées à l’année prochaine, pour la plupart, à cause du coronavirus.  

 
La date de reprise des courses reste floue. L’UTMB® lui-même a choisi l’annulation ! Qui aurait pu croire que le grand rendez-vous trail de Chamonix pourrait nous faire faux bond ? Face à cette incertitude sur ses prochains objectifs, la motivation peut en prendre un sacré coup.
Se préparer pour quoi ? Pour quand ? Sans compétition en ligne de mire, en raison du coronavirus.
Comment garder l’envie de se surpasser à l’entraînement, sans carotte et sans vision sur la planification de la saison ?
 
Voici quelques conseils de nos athlètes qui t’aideront à retrouver la motivation suite à ces annulations.
 

 
  • 1/ Conseil Motivation numéro 1
    Fais le deuil de tes objectifs et relativise ces annulations de compétitions

Il faut accepter la situation sans chercher à lutter, sans non plus te décourager. Ce n’est pas bien grave, relativise : tu n’es pas malade, tu n’es pas blessé, tu peux toujours t’entraîner et progresser. Il n’y a pas de compétitions dans un avenir proche cette saison mais ce temps te sera bénéfique pour progresser, travailler tes faiblesses et être encore plus en forme le jour où tu remettras un dossard.
 
Au passage, à cause du coronavirus, tu es en train de travailler… ton mental et ta détermination ! Et c’est un atout incomparable pour toute compétition. 
« Tout le travail effectué maintenant paiera sûrement plus tard, quand les compétitions reprendront. Et puis, si je pratique le trail tous les jours, ce n'est pas seulement pour les compétitions, c'est parce que j'aime courir, être dehors. C'est toujours le plaisir qui domine dans ma pratique, même si les entraînements sont habituellement organisés en fonction des objectifs. Objectifs effectivement annulés, pour cette année. Mais qui a besoin de trouver une motivation particulière pour aller partager des sorties en montagne avec les copains ? » fait ressortir Mathieu Delpeuch, notre athlète traileur de la team Asics. 
 
 
Mathieu Delpeuch prend toujours autant de plaisir à l'entraînement malgré l'annulation de ses compétitions
Crédit Photo © Thibault Delpeuch / Photo bandeau du haut : Lorna Bonnel, ambassadrice Baouw, crédit photo © Stef Balbo
 

  • 2/ Conseil Motivation numéro 2 
    Prends plaisir à t'entraîner 

Comme l’a souligné le traileur Mathieu, il est primordial de prendre plaisir à s’entraîner. Annulation des compétitions pour cause de coronavirus ou pas. Quel que soit le sport pratiqué. Trail, marathon, vélo, triathlon, swimrun, peu importe ! Si ce n’est pas le cas, coupe quelques jours et réfléchis à ce que tu n’aimes pas dans ton entraînement. Puis change-le ! Pourquoi est-ce que tu t’entraînes ? Certes la compétition est la réalisation d’un travail acharné, mais c’est l’occasion de (re)prendre conscience de tout le reste, du bien et des valeurs que t’apportent ton sport : le pplaisir, le dépassement de soi, la discipline, le partage... 

 

Pour Benoît Girondel, double vainqueur de la Diagonale des fous (un trail non annulé à l’heure actuelle), c’est la clé : « Je n'ai jamais été motivé par l'esprit de compétition. Si je m'inscris à des ultra trails, c'est d'avantage pour chercher à me dépasser sur un parcours balisé, avec des points de ravitaillements et des amis que je prends plaisir à retrouver. Alors, en ce moment, vu qu'il n'y a pas ni dossard, il n'y a que le balisage qui ne sera pas au rendez-vous. Pour le reste, je prendrai plus de Baouw dans mon sac, pour le plaisir, ma Garmin pour me fabriquer un beau parcours et… en avant ! Les amis, je les retrouverai à la fin, autour d'une bonne table. Comme après une compétition. Il n’y aura donc pas de course mais il y aura de la… course à pied ! »

 
 

 Si tu es traileur, le vélo est un excellent moyen de diversifier ton activité, en entrainement croisé, et de garder la motivation !
Photo  Lorna Bonnel, notre ambassadrice ski-alpinisme, et Renaud, triathlète. © Stef Balbo

 

 

  • 3/ Conseil Motivation numéro 3
    Adopte la technique du Kaizen : fixe-toi de petits objectifs à court terme

Tu peux retrouver la motivation de t’entrainer en l’absence de compétitions en fixant des objectifs à court terme, que personne ne pourra annuler (pas même un virus !).
 
« Je m’inspire de la philosophie japonaise du Kaizen, qui consiste à découper la réalisation d’une grosse tâche en petits objectifs réguliers à court terme. Ici cette « grosse tâche » est la préparation à une compétition, avec tous les efforts que ça demande.  Et toute la motivation, avec ! » témoigne Marie Perrier, athlète Hoka et ambassadrice Baouw 
 
« Et les petits objectifs peuvent être, par exemple, des séances difficiles à réaliser, un objectif de kilomètres à la semaine, une séance de renforcement musculaire… À toi de déterminer tes petits objectifs et à travailler dessus, cela t’amènera plus facilement au plus gros objectif, en restant toujours motivé. ». « Pour moi » poursuit Marie Perrier, traileuse de la team running Hoka One One, « l’annulation des compétitions suite au Covid n’affecte en rien ma motivation puisque je prends plaisir à m’entraîner. Mon entraînement reste en lui-même un objectif à réaliser : « il faut la passer, cette séance » Et une fois l’objectif réalisé, j’en tire une grande satisfaction. Je ne regarde pas des objectifs à long terme pour le moment car la suite est encore floue. Je reste focalisée sur mon entraînement et je prends plus de plaisir puisque je sais que j’ai encore du temps pour progresser ! Me fixer de petits objectifs me permets de réaliser tout ce que j’ai déjà accompli et c’est motivant pour aller de l’avant. De cette manière, je sais que demain, je serai meilleure qu’hier et cette victoire sur moi-même me plaît. »
 
Antoine Gaillard, notre champion de canoë-kayak (3e à la coupe de France 2019), partage ce même point de vue concernant la notion d’objectif :
« Pour moi, tout n'est pas que compétition, dossard et chronomètre. Cela peut permettre de se concentrer sur de nouvelles pistes, qui sont en fait sans limites dans nos activités ! Je pense que "l'objectif" est le principal pilier du processus motivationnel : c'est un aspect dont il est difficile de s'affranchir... et tout le monde peut trouver le sien. Tant qu'il y a du plaisir, c'est le principal ! Concernant le canoë-kayak, c'est l'occasion de se fixer des objectifs techniques qui demandent beaucoup de temps de pratique et qu'il est souvent difficile de travailler pendant la saison des compétitions. Mais plus généralement, cela peut être un sommet à réaliser, un chrono sur une distance en course à pied, un projet d'escalade qui nous paraît réalisable... » 
 
 
  • 4/ Conseil Motivation numéro 4
    Varie les séances d'entraînement 
 
Diversifie les séances, varie les intensités, les terrains, fais de l’entraînement croisé : la routine peut te démotiver. Et c’est valable tout le temps (Coronavirus ou pas, annulations ou pas).
 
« Ce qui rend l'entraînement ludique, c'est déjà de varier les disciplines (course à pied, vélo...), mais également les intensités afin de casser la monotonie, donc s'en coller une bonne de temps en temps même sans objectifs, ça fait plaisir ! Parfois, il m'arrive de partir sans me dire que l'entraînement va être difficile, car je n'ai rien prévu de spécifique, et finalement je rentre chiffon, parce que les sensations étaient bonnes. Et j'ai pris plaisir à flirter avec la zone rouge... » nous révèle notre baouwer Emmanuel Meyssat, traileur de la Team Hoka One One et multiple champion de France de trail (2017) et de course en montagne (2016, 2018).
 
Même  pour les pros ou pour les meilleurs, il n’est pas toujours facile de se motiver avec ce Covid : « J’avais eu des difficultés à me motiver le premier mois de confinement dû au coronavirus, avec l'arrêt brutal de tous les objectifs proches et du travail effectué en amont... mais la motivation est revenue » continue Manu Meyssat, double vainqueur de la SaintéLyon. « Pour moi, la compétition représente l'accomplissement de toute une préparation, d'un travail pour arriver au top le jour-J. Il est vrai que c’est compliqué pour moi de m’entraîner comme avant, avec le contexte actuel, car je dois garder mes deux filles à la maison. Mais je me suis motivé, j’ai toujours envie et je me re-mobilise déjà pour la suite ! »
 
 

Le renforcement musculaire est un bon complément d'entrainement, alors fais comme Marie Perrier, traileuse de la team Hoka One One ! Tu peux d'ailleurs retrouver
la vidéo que nous avons publiée, ici
 
 
  •  5/ Conseil Motivation numéro 5
    Ne te compare surtout pas aux autres 
 
Ne te compare pas aux autres.  Toi seul sait mieux que personne comment ton corps réagit à l’entraînement, ce que tu peux faire ou ne pas faire. Te comparer à celui qui en fait plus ne t’apporteras rien que du stress et de la frustration. Fais ce qui te fait envie. Reste concentré sur tes objectifs à toi et… va jouer dehors ! Le plaisir avant tout.  •
 
Article rédigé par Marie Perrier, ambassadrice Baouw 

Annulation des compétitions : Les 5 conseils de Benoît Nave,
ancien entraîneur du cycliste maxime bouet

 
Benoît Nave, coach de Xavier Thévenard (triple vainqueur de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc®), nous livre ses 5 conseils pour rester motiver :
 
1. Rechercher et déterminer ses points faibles et ses points forts. En fonction de ses objectifs de compétitions futures, travailler ceux qui sont déterminants dans la réussite à venir. Comme quand nous étions confinés. 
 
2. Intégrer plus régulièrement à ses séances d’entraînement les fondamentaux de la performance physique et de la prévention des blessures avec un travail de proprioception, gainage dynamique, PPG et force.
« L’idée, c’est que tant qu’on a pas de compétition à moins de 3-4 mois, on n’a pas besoin de faire le focus sur des séances spécifiques correspondant au format de course sur lequel on avait nos objectifs » conseille l’entraîneur de notre ambassadeur Xavier Thévenard, vainqueur de l’Endurance Trail des Templiers.
 
3. S’organiser avec des amis pour se créer des petits challenges.
« J’ai, par exemple, recommandé à Julien Chorier (team Hoka One One) et Mathieu Delpeuch (Asics) de mettre en place des entraînements conjoints pour booster la motivation. Ils ont fait des sorties d’intensité en commun, ce qui permet en outre de s’étalonner car c’est aussi ce qui est difficile avec l’annulation des compétitions suite au coronavirus. »
 
4. Profiter de ce contexte d’événements annulés pour mettre en place certaines nouvelles habitudes alimentaires et tester des choses. 
 
5. Veiller à bien chouchouter son intestin et notamment à booster ses neurotransmetteurs.
En première ligne, la dopamine, neuro-hormone responsable de la motivation !
« Premier réflexe à adopter pour cela : stopper toute idée de petit-déjeuner sucré (type baguette de pain de blanc, par exemple), veiller à son apport de protéines le matin (ainsi qu’à midi). Privilégier des aliments riches nutritionnellement et à teneur élevée en vitamine B, comme les fruits oléagineux, par exemple. » •
Article précédent
Article suivant
par SuperAdmin SuperAdmin le 25 juin 2020 à 09h10

Rejoins la famille Baouw

#baouwers
Tu veux profiter d’offres exclusives et des conseils Baouw ? Inscris-toi à la newsletter ! Je coche tous les sujets qui m’intéressent.
Je m'inscris
Le site est protégé par reCAPTCHA et les Règles de Confidentialité et Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.

Livraison Offerte dès 35 € d'achat en France et Belgique

Paiement sécurisé

Livraisonen France et en Europe