Baouw, les barres de céréales... sans céréales !

Baouw, les barres de céréales... sans céréales !

Chez Baouw, nous entendons souvent « vos barres de céréales » pour évoquer nos produits. Sûrement par habitude de langage. Alors cela pourrait peut-être nous faire plaisir : quand on mange des céréales, en général, on a l’impression de manger sainement. De faire un beau geste pour son corps et sa santé.

Mais, en réalité, il faudrait dire les « barres de (PAS) céréales Baouw » ! Car, en effet, nos barres énergétiques Baouw ne contiennent… aucune céréale. Et nous avons évidemment de bonnes raisons d’avoir fait l’impasse dessus. Explications sans détours et qui devraient bien t’intéresser (surtout vers la fin)…

 

Raison n°1 / Les barres de céréales sont acidifiantes pour ton organisme

Les barres de céréales mettent en péril l’équilibre acido-basique, quelle que soit la nature de la céréale. Ces barres entraînent souvent des phénomènes de fermentation dans le système digestif et sont ainsi difficiles à digérer.

Les céréales augmentent l’acidité du sang qui pourrait être à l’origine de différents maux (ostéoporose, fatigue, hypertension artérielle…). Il est donc conseillé d’en limiter la consommation, et de favoriser des aliments alcalinisants¹.

Pour les sportifs : une pratique sportive importante peut également avoir des effets acidifiants sur l’organisme. Lors d’un effort soutenu, le corps s’acidifie : il est donc malvenu de s’alimenter avec des produits qui vont accentuer ce phénomène. Donc non, gros NON, aux barres de céréales pendant l’effort !

 

 

Raison n°2 / Les barres de céréales sont riches en gluten, l’ennemi des intestins

Les barres de céréales sont souvent riches en gluten (sauf celles à base de riz et/ou de millet), ce qui favorise l’inflammation intestinale.

« Le gluten est souvent mal toléré par l’organisme. Et, le pire, c’est qu’on ne s’en rend pas forcément compte, le mal avance parfois sans bruit, sans symptôme » avertit Benoît Nave, le nutritionniste Baouw. Même si tu n’es pas intolérant ou sensible, le gluten à l’effort ne « passe » pas bien. Les barres de céréales, non plus, donc. « L’intestin est déjà fragilisé par la pratique sportive (dès la 10e minute d’un effort, il y a augmentation de la perméabilité intestinale!) et perd de ses capacités à dégrader correctement des molécules aussi complexes que le gluten actuel. »

Le gluten est aussi un facteur responsable de l’augmentation de  perméabilité intestinale.


les céréales


« Sa consommation (et une alimentation pro-inflammatoire, en général, avec notamment des céréales) peut fragiliser la muqueuse et favoriser une augmentation de la perméabilité. Cela induit une fuite des nutriments, déchets toxiques, métaux lourds, allergènes et bactéries de l’intestin directement dans le sang » énumère notre nutritionniste (nous pourrons te reparler plus en détail de la perméabilité intestinale si cela t’intéresse, dis-le nous en commentaires du post Facebook). Mais combinée à l’effort, cela peut aller bien plus loin. Certains accidents cardiaques au cours d’effort pourraient avoir pour origine une augmentation subite et très importante de cette perméabilité. 

Autant de raisons de bien lire les listes d’ingrédients et en fonction du type de céréales, de réduire sa consommation de ce type de barres au besoin… 


Raison n°3 / La plupart des barres classiques contiennent des céréales, oui. Mais en plus, des céréales raffinées !

Des céréales, oui. Mais raffinées. Les céréales que l’on retrouve dans les barres de céréales sont :

  • soit des céréales raffinées et affichent alors un indice glycémique élevé. « Elles vont donc provoquer une augmentation du taux de sucre dans le sang, poussant le pancréas à secréter de l’insuline pour abaisser ce taux, ce qui résulte souvent par… un coup de pompe un peu plus tard, en réaction ! » explique notre coach nutritionniste.

Ça te parle ce coup de fatigue après un repas un peu riche ? Une barre de céréales raffinées industrielle agit de la même façon sur ton organisme… Ça fait réfléchir, n’est-ce pas ?

  • soit des céréales non raffinées, et leur fibres, difficiles à digérer, vont favoriser les troubles intestinaux.

 Baouw barres de céréales sans céréales

À gauche, un exemple des ingrédients qu’on peut trouver dans une barre de céréale classique. À droite, les ingrédients de la barre nutritionnelle Baouw Quinoa - Pistache - Citron vert, sans céréales

©Myriam Cornu / Baouw

Raison n°4 / Les barres de céréales raffinées ? Des calories vides !

Les céréales raffinées n’apportent rien d’un point de vue nutritionnel. Pas ou peu de vitamines ou minéraux. Elles n’apportent que des glucides (et pas les meilleurs) et… c’est tout.

Se rapprocher d’une alimentation de type paléo (fruits, fruits secs, oléagineux…), donc avec peu de céréales et beaucoup de calories « pleines » est bien plus intéressant d’un point de vue nutritionnel. La densité, c’est la santé !

 

Raison n°5 / Dans ces barres-là, des céréales… et tout ce qu’il y a autour !

En regardant de près la composition de la majorité des barres de céréales, on trouve : sirop de glucose, huile de palme, dextrose, émulsifiant, sirop de riz, etc. Pas très naturel tout cela, n’est-ce pas ? Ce n’est pas le cas de toutes les barres de céréales, mais il est important de bien lire leur composition avant de les consommer.

 

Alors pourquoi retrouve-t-on des céréales dans les barres pour les sportifs (et les non sportifs) si ce n’est pas si bon pour la santé que ça, « healthy » comme on dit aujourd’hui ?

Réponse… tadam ! Les céréales, ça ne coûte pas cher !

Mais oui, mais c’est bien sûr ! L’objectif premier de certaines entreprises, ce n’est pas la richesse nutritionnelle, mais la « richesse » tout court. Et plus on produit à bas coût, plus on arrive à faire de la marge…

Eh oui, les barres de céréales industrielles classiques sont moins coûteuses que les barres Baouw, et c’est normal : les céréales raffinées sont une source économique de glucides (mais pauvre en apport nutritionnel, donc, on l’aura compris)…

Chez Baouw, nous avons fait le choix d’utiliser de la datte bio et d’autres fruits bio tel que la cerise ou le cassis, comme ingrédients de base de nos barres, plutôt que des céréales, pour un apport en glucides de qualité, avec un indice glycémique modéré. Des calories pleines qui ont un coût et le bon goût d’être denses nutritionnellement, de contenir vraiment de l’énergie. « Nous ne vendons pas de l’eau et de l’air. Parce que nous avons choisi des oléagineux beaucoup plus nutritifs que les céréales (pistache, amande, noix de cajou…) et des ingrédients nobles (piment d’Espelette, hibiscus, gentiane, citron vert…). Parce que tout est bio. Parce qu’on vend un produit qui nécessite beaucoup de temps en Recherche et Développement. Pensé dans ses moindres détails pour répondre à un cahier des charges nutritionnel impitoyable et une recherche de saveurs. Parce qu’on ne se fout pas de la g… des gens qui mangent des Baouw, nous les premiers ! » résume Gilles Galoux, fondateur de Baouw qui s’est associé à Benoît Nave, le nutritionniste et Yoann Conte, chef 2 étoiles Michelin, pour imaginer des barres de céréales… sans céréales ! •

 

Baouw Agrume

©Myriam Cornu / Baouw

 Baouw, des barres de céréales… sans céréales ! Et sans gluten, sans lait, sans sucre raffiné, vegan et AVEC goût !

barre cerise

Par Jeanne Chroscik


¹ Si tu souhaites en savoir plus sur l’équilibre acido-basique, va jeter un œil sur notre article ICI

All news