En ce moment : Livraison offerte en France et en Belgique dès 75€ d'achat !
fr
Le Blog Baouw

LECOMTE DE FÉES

Loana Lecomte est un diamant brut et un talent local. Ou l’inverse. Un diamant local et un talent brut. Pour nous, c’est pareil. La jeune annécienne rayonne. Par ses performances, son sourire et ses valeurs. Partageant sa terre natale, sa culture de la gagne, sa passion des bons produits et son rapport à la nature, nous rêvions d’accompagner la plus belle promesse du VTT mondial dans sa réussite, y compris dans son projet olympique vers Paris 2024. Et bien, ce rêve est devenu réalité ! Séduite par l’originalité de nos recettes, la naturalité de nos barres et la praticité de nos compotes, Loana Lecomte est la première athlète du « Le Casting de Rêve » à rejoindre la famille des Baouwers en 2022. Immersion dans la cuisine d’une championne épicurienne et responsable. Pour écrire la première page du conte de fées à venir. 
Loana Lecomte

LAC D’ANNECY, RAVITAILLEMENT & COLIBRI

Loana, raconte-nous, qu'est-ce que cela te fait d'intégrer les Baouwers ? 

Loana Lecomte : "Je suis heureuse et fière d’intégrer la Team Baouw. C’est très symbolique pour moi d’être soutenue par un partenaire qui est né au même endroit que moi et partage mon terrain de jeu. Au-delà de l’ancrage local, nous partageons également les mêmes valeurs. Baouw incarne ce que j’essaye de mettre en place au quotidien, un mode de vie proche de la nature et une alimentation saine… Enfin, je trouve cela assez génial de rejoindre une équipe composée d’athlètes issus de disciplines différentes ! Je pratique le VTT à haut-niveau mais j’adore à peu près tous les sports !"
 
« C’est très symbolique pour moi d’être soutenue par un partenaire qui est né au même endroit que moi et partage mon terrain de jeu. »
 
 

Te souviens-tu de la première fois que tu as goûté un produit Baouw ? Peux-tu nous raconter la scène et nous dire (très objectivement) ce que tu en as pensé, à l’issue de cette première dégustation ? 

 
Loana Lecomte : "Oui ! Je m’en souviens très bien ! La toute première fois, c’était en septembre 2018, à Annecy, sur l’un des ravitaillements du Red Bull Elements, auquel je venais de participer. J’en avais pas mal entendu parler grâce à certains athlètes que je suis sur les réseaux sociaux et qui communiquaient dessus. J’ai donc goûté avec pas mal de curiosité. Dès la première bouchée, j’ai adoré le goût, les saveurs… Après la course, je faisais des aller-retours toutes les 5 minutes pour venir me resservir. Je me souviens qu’il s’agissait d’échantillons de la barre Cacao-Noisette-Vanille car le chocolat j’adore ça (Sourire) ! "
 
« La première fois que j’ai goûté la barre Cacao-Noisette-Vanille sur un ravitaillement, je faisais des aller-retours toutes les 5 minutes pour venir me resservir. »

 

Quelles sont les valeurs que tu partages avec Baouw ? Qu’est-ce qui t’a séduit dans ce partenariat ? 

Loana Lecomte : "La nutrition et la diététique, ce sont des sujets qui me passionnent ! J’essaye de m’alimenter sainement en même temps que je cherche à me faire plaisir. Car j’aime manger ! L’alimentation, c’est un facteur clé de notre performance, notre carburant… Donc, je tâche d’être curieuse et éveillée sur la qualité et la richesse des produits que j’apporte à mon organisme, aussi bien pendant l’effort qu’à côté. Or, dans les produits énergétiques classiques dédiés à l’effort, on sait rarement ce qu’il y a dedans, on ne connait pas leur composition précise, c’est souvent assez chimique. La transparence de Baouw à ce sujet, la volonté de faire des produits sains, bios, sans sucres ajoutés ou conservateurs, ça me plait ! Étant épicurienne, ça a matché directement car les barres et compotes sont bonnes par le goût et bonnes pour la santé ! "
Loana Lecomte

Tu évoquais tout à l’heure ton rapport à la nature : est-ce difficile et paradoxal aujourd’hui de faire du sport de très haut-niveau en même temps qu’adopter un comportement respectueux à l’égard de l’environnement ? 

Loana Lecomte : "Oui, ce n’est pas évident ! Raison pour laquelle je me montre discrète sur le sujet et tâche simplement de faire au mieux, à ma petite échelle. Effectuer ma part de colibri dans mon coin, sans donner de leçon. Le VTT n’est pas un sport très « écolo » : on voyage beaucoup, on change souvent de matériel… Le problème, c’est que l’on est dépendant des dates et lieux des épreuves. En revanche, on sent que cela va dans le bon sens : le circuit est cohérent géographiquement parlant, ils font en sorte d’enchaîner les compétitions dans une zone précise du planisphère. De mon côté, je suis au contact de mes partenaires pour leur demander de m’envoyer le matériel nécessaire seulement quand j’en ai besoin, pour ne pas accumuler de l’équipement inutile dans les placards. Aussi, je n’aime pas multiplier les compétitions dans une saison. J’essaye d’être sélective et de miser sur des pics de forme précis. Cela m’aide à moins voyager ! "
 
« Effectuer ma part de colibri dans mon coin, sans donner de leçon. »

MICRONUTRITION, RECETTES & CYCLES D’ENTRAINEMENT

 

Tu nous as informé d’une passion pour la nutrition et les bons produits : comment la vis-tu au quotidien ? 

Loana Lecomte : "Cette passion se traduit par beaucoup de documentation ! En ce qui concerne le fait de cuisiner, il n’y a qu’à regarder mes réseaux sociaux : on y retrouve plus de bonnes recettes et de ski que de vélo ! J’aime aussi comprendre comment fonctionne le corps et ce que l’organisme consomme avant, pendant et après l’effort. Donc je lis beaucoup, j’échange avec des experts sur le sujet, d’autres athlètes… C’est hyper enrichissant ! Au quotidien, cumulées, je pense que je passe environ 4 heures par jour dédiées à l’alimentation : le temps file vite entre le fait de chercher de jolies recettes, de se cuisiner de bons petits plats, de se documenter et de manger ! C’est peut-être pour ça que je ne trouve pas le temps de travailler mes cours ! (Sourire)"
 
« J’aime comprendre comment fonctionne le corps et ce que l’organisme consomme avant, pendant et après l’effort. »
 
 

Es-tu suivie par un expert dont c’est le métier concernant ton alimentation ? 

Loana Lecomte : "Depuis cette année, je travaille avec une micro-nutritionniste. Globalement, la macro-nutrition concerne tous les aliments avec un apport nutritionnel de types glucides, lipides ou protéines. La micronutrition, elle, permet d’observer et optimiser tous les apports beaucoup plus subtils en micronutriments : les vitamines, les oligoéléments, les minéraux, les acides gras essentiels…"
Loana Lecomte

Comment ce travail avec une micro-nutritionniste s’inscrit dans ta démarche de performance ? 

Loana Lecomte : "L’objectif est de faire matcher les apports en micronutriments avec les cycles d’entrainement. Typiquement, en hiver, je vais développer mes capacités d’endurance via des sorties longues en aérobie, et ma force, par de la musculation. Donc, nous allons veiller à avoir une alimentation adaptée en micronutriments à cette phase de construction en présaison. C’est la même chose en été : lorsque l’on axe sur les intensités à l’entrainement, j’adapte ma nutrition ! Cette collaboration joue aussi un rôle plus mental : elle m’apaise. Le poids est un levier crucial de performance or c’est un sujet souvent tabou dans le sport de haut-niveau, qui amène parfois vers certaines dérives… En discuter avec elle me permet de me poser moins de questions, de me faire moins de nœuds dans la tête ! "
 
« L’objectif est de faire matcher les apports en micronutriments avec les cycles d’entrainement. »

ROUTINE DE COURSE, LES GETS & POULET RÔTI

 
Quelles sont les spécificités liées à l’alimentation sur une épreuve de VTT ? 

Loana Lecomte : "Selon moi, il n’y a pas de spécificité vraiment remarquable. Cela ressemble à toutes les épreuves entre 1h et 1h30 d’effort, peu importe le sport ! La seule singularité, réside dans la dimension pratique. Il faut garder les deux mains sur le guidon pour pouvoir piloter dans les sentiers. Ainsi, on veille à se ravitailler lorsque l’on passe sur la zone technique, à chacune des 5 à 8 boucles qui composent notre parcours !"
Loana Lecomte

Peux-tu nous raconter ta routine d’alimentation un jour de course ? Par exemple, comment t’es-tu alimentée lors des Jeux Olympiques ou sur les différentes manches de Coupe du Monde que tu as remportées ? 

Loana Lecomte : "Je m’attache à conserver cette routine assez basique mais qui fonctionne pas mal pour moi ! En amont de la course, je me concocte une petite bouillie que personne n’aime à base de riz, d’œufs, de bananes et de fruits secs. Je mélange le tout pour obtenir une galette que je termine 3h30 avant le départ. Je m’hydrate avec de l’eau plate, à l’exception d’un petit café, pour le plaisir, 1h avant la course. À l’échauffement, en fonction de mes sensations, je mange une petite barre pour maintenir haut le niveau énergétique sans que cela me pèse sur l’estomac puisqu’elles sont très digestes. Lors de la course, concernant l’hydratation, j’ai un bidon rempli d’un tiers en roue de secours mais dans l’idéal, je bois sur les zones techniques dans une gourde que l’on me tend. Concernant l’alimentation, je prends une compote après le premier tiers de course et une autre après le deuxième ! Ensuite, après la course, je n’ai pas de protocole précis ou de péché-mignon. Donc je me contente d’une boisson de récupération et de quelques amandes ou pistaches ! "
 
« En amont de la course, je me concocte une petite bouillie que personne n’aime à base de riz, d’œufs, de bananes et de fruits secs. »

 

Et à l’entrainement, as-tu une routine précise d’alimentation ? 
 
Loana Lecomte : "Oui ! Les trois repas classiques que j’agrémente de barres énergétiques pendant les entrainements, ou entre les séances, lorsque je fais du biquotidien. Moi qui suis épicurienne, les barres Baouw sont juste géniales à cet égard puisque j’aime me laisser surprendre à chaque encas par les goûts et les saveurs, tout en sachant qu’il n’y a aucune charge mentale puisque j’ai la certitude de consommer des produits sains et bons pour la santé ! "
 
« Il n’y a aucune charge mentale puisque j’ai la certitude de consommer des produits sains et bons pour la santé ! » 
 
 

As-tu un péché mignon qui ne compose pas encore nos recettes et que tu aimerais à l’avenir retrouver dans l’un de nos produits ? 

Loana Lecomte : "Je ne suis pas forcément gourmande. Je ne grignote pas. J’aime juste manger de bons produits, bien cuisinés, à travers de belles recettes. Ce que j’aime après de grosses séances d’entrainement, c’est un gratin de courge, un poulet rôti ou une salade composée de plein d’aliments de saison… J’adore également le chocolat, mais seulement le 95% ! Sinon, au niveau des barres et des compotes, je suis déjà extrêmement bien servie puisque je suis une fan inconditionnelle de fruits secs et d’oléagineux : noisettes, noix de cajou, amandes, pistaches… Chez Baouw, nous sommes gâtés là-dessus. "
 
« De nouvelles recettes ? Étant une fan inconditionnelle de fruits secs et d’oléagineux - noisettes, noix de cajou, amandes, pistaches - je suis déjà extrêmement bien servie chez Baouw… » 
 
 

Deux dernières questions, au-delà des frontières de ta cuisine, quel regard portes-tu sur ta saison 2021 exceptionnelle, celle de la confirmation, avec une 1ère place au classement général de la Coupe du Monde, 4 victoires sur le même circuit et une 6ème position aux JO ? 

Loana Lecomte : "J’ai vécu une saison 2021 ultra-éprouvante, sur des montagnes russes. D’un point de vue sportif, je me suis éclatée. Mais j’ai dû apprendre et composer avec tous les à-côtés ! J’ai commencé l’année par des résultats presque inespérés en Coupe du Monde, si bien que certains journalistes ont considéré ma 6ème place aux JO comme un échec. En réalité, j’étais très satisfaite ! J’aurais signé des deux mains pour un top 10. Cela fait donc du bien de faire une interview qui parle d’autre chose… Car ces commentaires ont en quelque sorte « détruit » mon bon souvenir des Jeux. "
 

 
Pour finir, quels sont donc tes objectifs pour la saison 2022 ? 

Loana Lecomte : "Premièrement, grandir et progresser pour apprendre à mieux gérer tout ce qui est extérieur à la pure performance ! Ensuite, le fil conducteur de ma saison sera le circuit de Coupe du Monde. Je ne vais pas enchaîner les manches mais plutôt les choisir pour être préparée au mieux sur chacune ! Je serais présente à Petropolis, pour la première étape au Brésil, du 8 au 10 avril, mais je vise un vrai premier pic de forme sur les manches d’Albstadt, en Allemagne, et Nove Mesto, en République Tchèque, début mai ! Enfin, les Championnats du Monde à la maison, aux Gets, fin août, constitueront forcément un grand temps fort pour lequel j’espère être en forme ! "
 
« Les Championnats du Monde à la maison, aux Gets, fin août, constitueront forcément un grand temps fort pour lequel j’espère être en forme ! » 
Loana Lecomte
©Benjamin Becker
Article précédent
Article suivant
par admin admin le 17 janv. 2022 à 14h26

Rejoins le Club Baouw

#baouwers
Je rejoins le Club et je deviens un membre privilégié en profitant :

• De l'accès aux ventes privées Baouw !
• De nouveautés en avant-première !
• D'offres exclusives toute l'année !
• De conseils, spécialement pour moi !
• ... Et de plein d'autres surprises !
Pour cela, je m'inscris à la newsletter ! Je coche tous les sujets qui m’intéressent.
Je rejoins le Club

Livraison Offerte dès 75 € d'achat en France et Belgique

Paiement sécurisé

Expédition Rapidesous 24H à 48H