Manu Meyssat : un 7e podium sur la SainteLyon 2019 !

Manu Meyssat : un 7e podium sur la SainteLyon 2019 !

Cette SaintéLyon marque la 7e perf de notre ambassadeur Manu Meyssat. Une deuxième place arrachée de haute lutte derrière un Cédric Fleureton impérial. 

Baouw :

« - Ça va, Manu ? »

Manu Meyssat :

« - Ça va plutôt pas mal ! Même si c’était loin d’être une partie de plaisir, cette SaintéLyon 2019 ! Ça a été compliqué quand même, ce chantier. »

La raison principale ? Manu a eu LA DALLE dès le début ! Une grosse, grosse FAIM ! « J’ai eu faim dès le départ, je n’ai jamais compris pourquoi. J’ai commencé à manger des barres Baouw au bout de 40 minutes à peine, ce qui ne m’est pas habituel. J’en avais déjà mangé trois au bout de 1h30. Au premier ravitaillement, à Sainte-Catherine, je suis resté 10 minutes ! Philippe Propage (l'entraîneur sélectionneur de l'équipe de France de trail) qui était là n’en revenait pas : « Comment tu vas repartir après ça ? ». Mais je ne pouvais pas faire autrement. C’est la première fois qu’un truc pareil m’arrive, je ne comprends pas pourquoi. Est-ce que c’est un cumul de fatigue ? (Manu Meyssat rentre des championnats du monde de course en montagne, en Patagonie). J’avais pourtant fait de grosses recharges glucidiques, les jours précédents. Je gère très scrupuleusement tout ce qui est nutrition alors j’ai du mal à comprendre… Je n’avais rien changé à mes protocoles. Je ne vois qu’une explication : j’avais dû récupérer seulement en surface » analyse Manu Meyssat, qui doit vraiment ce podium sur la SaintéLyon 2019 à son mental en acier trempé. 


« Je me serais bien mis de la Baouw en perfusion ! »

Manu Meyssat


L’avis de Benoît Nave, nutritionniste dont s’inspire Manu Meyssat :

« Ce qui a du se passer, Manu ? Le cerveau s’est mis en mode « protection ». Il y a deux semaines, Manu a bien pioché sur les championnats du monde de course en montagne, en hémisphère sud. La semaine dernière, il a fait une grosse sortie, très demandeuse. Là, le cerveau a envoyé un message de sécurité au corps : si tu ne me nourris pas fortement, je te préviens, je coupe les circuits.

Si cela vous arrive, surtout, il faut écouter votre corps et ses signaux. Car il y a bien pire à perdre que la course. Le système hormonal et le système immunitaire ramassent à fond ! 

Maintenant, pour récupérer, il ne faut pas lésiner sur les BCAA. Nos Baouw Endurance (par exemple, la Cerise Amande Hibiscus) en contiennent 600 mg par barre. Alors on se fait plaisir (et surtout du bien !) et on récupère via l’alimentation et le repos. »

« Quand le cerveau passe en mode « sécurité », on peut difficilement passer outre ! »

Benoît Nave, nutritionniste, sportif

La SaintéLyon 2019, une course épique, "pour amateurs éclairés".

C’est le 7e podium de notre ambassadeur Manu Meyssat sur la SaintéLyon, l’une de ses courses fétiches. En solo, deux victoires plus cette deuxième place derrière Cédric Fleureton. En relais à 4, deux victoires et une en relais à 3. Plus une victoire sur la SaintExpress. 

Et le test de protos sur cette SaintéLyon 2019 alors ? 

Manu Meyssat : « Alors, je dois avouer que ça a été un peu la cata ! Car j’ai chuté trois fois sur la même descente et j’avais mis mes prototypes de purées Baouw dans ma poche arrière de ma ceinture Sammie. Manque de bol, elles ont quasi toutes explosées ! Ce qui veut dire qu’il faudra faire attention à l’endroit où on les stocke, en course. C’est un peu plus fragile qu’une barre, qui ne craint rien. Mais la très bonne nouvelle, c’est qu’elles passent très bien ! Beaucoup mieux qu’un gel, en bouche, elles ne collent pas. Ça ne colle pas, c’est top ! Et franchement délicieux. Même si là, j’avoue que j’ai tout pris sur les ravitos : fromage, chips, etc, mais que je vous le conseille vraiment pas, en temps normal, pour vos courses ! ».

L'avis de Benoît : « En effet, comme tu es super clean, toute l’année, sur ton alimentation, c’est passé, d’un point de vue digestif, mais c’est très très risqué. Les problèmes gastriques sont la principale cause d’abandon en course. » •

Tu veux découvrir la Baouw préférée de Manu Meyssat sur cette SaintéLyon 2019 ? Clique ici. 


Manu Meyssat sur la SaintéLyon 2019

« Ça ne m’était jamais arrivé, un truc pareil, une fringale des familles ! Habituellement, je gère vachement bien, sur le plan alimentation » témoigne Manu Meyssat, deuxième de cette SaintéLyon 2019. 


Toutes les news